Haïkus liste en cours

1 2 3 4 5


A

File file bas

Descente dans le vide

Petite lumière

Nuit noire des entrailles

Oh plaisir du café noir

Sortir de la faille

A pas de souris

Grelotte dans la grotte

Ombre dans la nuit

Corde descendante

Des milliers de chauves-souris

Une purée de fientes

Argile pas facile

Galère de la galerie

Haîku à boue



B

Jusqu'au plus profond

Spéléo Club de l'Aisne

On entend ton nom

de petites gouttes

à l'oeuvre millénaire

je suis suspendu

La combinaison

pour accéder au réseau

à été percée

Au coté obscur

Que la force soit avec toi

Tu résisteras !

Attira Martel

Dix huit cent quatre vingt douze

Poubelle çà Ciervi



C

Mais qu'est ce que tu fait ?

Et puis c'est tout noir ici !

Veux tu bien sortir !

Brisent les Eternelles

ô Enlacés encordés

Stalactites humaines

en Montpellierainne

spité broché Rabanel

tu ne torcheras

Planté de spit aîe

Coup pas fait comme un autre

Mal tenu marteau tue

Dans ton baudrier

comme dans la nuit en hiver

même en pleine journée



D

Réseaux du chat lent

T’as pas voulu voir Vesoul

Ils sont agiles eux

Et nous l’avons vu

Longtemps s’équiper de bonne heure

Pour s’enkarstiquer

Mouilles pas trop ton fixe

Te noies pas dans un verre d’eau

Humide le réseau

En Monts du Jura

La spéléo légal ou pas Karst

ne m’aura pas

Quand tu sors du trou

Les pisses en lit pour ce soir

C’est pour la cuisine



E

Avec tes chaussures

Non jamais sans tes pieds nus

Des tong(ue)s tous les jours

Y’a pas de réseau

Nous n’'en fairons pas un plat

Nouilles pas trop ton fils

Trop de sous-fessières

Baudrier toute la journée

Mort sûr aux vestiaires

Haïku dans l’assiette

Salade de mots et de rires

C’est bon comme du pain

J’étais bien lovée

Et passée entre tes mains

Quand tu m’as « kité »



F

Ta mémoire Pépée

Le sept avril deux mille dix

S C A pour toi

Et comme tout haïku

Mes mots sont dans la nature

Faut faire des coupures

A Nans-sous-Sainte-Anne

Tous les haïku sont permis

Sortez vos styles hauts

La pluie scintillante

tombe de ce ciel minéral

éteindre ma flamme

poussières de roche

souvenir de la sortie

spéléologique



G

Barrage lâché

Au courant de la Siagne

Tu es emporté

Matos déguelasse

Eau vive de la Siagne

Et tout est lavé

percer les ténèbres

au cri des chauves-souris

gouffre Mirolda

s'engouffrent le vent

dans les gorges de montagne

sort d'incantation

descente en rappel

loupiote dans les ténèbres

gravité dans l'air



H

Le soleil se lève

Tu es toujours dans le gouffre

Quand sortira tu ?



I

l'air se raréfie

dans la grotte aux mille couleurs -

dehors il fait nuit



J



K



L



M